Orphée - Quand la nuit s'avance Imprimer

QUAND LA NUIT S'AVANCE

Refrain
Je déteste ces images évanescentes
En moi, presqu’indécentes
Quand la nuit s’avance
Quand la nuit s’avance …

 20 heures … 32 balais … comme tous les soir
Je suis cette femme seule qui broie du noir
Pas de chat, pas de chien
Je ne me soucie de rien

Pas d’emmerdes ni d’emmerdeurs
Mais pas de passion non plus
Coup de mate à la pendule
Ah oui ! 20 heures … bien entendu 

(au refrain) 

Il y a cet homme dans l’ascenseur
Un gentil sourire mais j’ai dû avoir peur
Quelle pomme je vais !
Encore un coup raté !
Après il y a eu
Ce gamin dans la rue
Un gentil sourire de joli petit Beur
M’a drôlement fait chaud au cœur
Je mange quoi ce soir, au fait ?
J’crois que je vais picoler

(au refrain)

Auteur : Jules BENARD
Compositeur : Gessica PITOU

 Extrait de l'Album


Orphée
Féminin pluriel

Commander le CD sur Discoasis