Dominique BARRET - DJAMILA Imprimer

Au coin de la place de la République
Noyé dans la masse...Incognito...Logique!
Sous un flamboyant en fleur rouge sang
Midi sonnant, douze heures déjà
Faisant du surplace sur les bancs publics,
Des amoureux s'embrassent, enlacés, classique.
Sous un flamboyant fleuri rougeoyant,
Entre midi et douze heures dix,
Djamila tout à coup là, arrivait tout tout droit devant moi, chaloupant tout tout tout.
En faisant "ça pou toué et ça po moi".
Djamilla tout à coup là, toupinant tout tout autour de moi, chaloupait tout tout tout.

 


Ce qu'elle avait de beau  de haut en bas...
Derrière des lunettes fumées "Vuharnet".
Mes yeux doux s'apprêtent à la déshabiller, côté pile ou face sous toutes les coutures, en faisant fi des fermetures qu'elle croise ou dépasse.
The man in the street.
Celle-là quand elle passe, va toujours trop vite.
les dames grimacent et les dandys s'effacent devant la jolie Djamila.
Djamila tout à coup là arrivait tout tout droit devant moi, chaloupant tout tout tout.
En faisant "ça pou toué et ça po moi".
Oh!...Djamila tout à coup là, toupinant tout tout autour de moi, chaloupait tout tout tout.
Ce qu'elle avait de beau de haut en bas...

Christian LAURET / Pascal BARRET

 

 Extrait de l'Album



Dominique BARRET
MALOYAMOUR

Commander le CD sur Discoasis